Machin, machines

Exposition Machins, machines aux galeries Poirel, à Nancy.
– Projet non retenu –

brief

« des oeuvres qui traitent du mouvement, le décortiquent, le mettent en scène en le rendant visible en trois dimensions. » « Faite de multiples rouages, la machine rend visible le mouvement ; elle évoque le cycle de la vie, le temps qui passe, l’aliénation du quotidien à la façon d’un Charlot dans Les Temps modernes et la fugacité du rêve, comme celui de voler, propre à l’homme. »

Notre proposition

Entre humour et légèreté, métaphysique et ironie, le visuel interroge le rôle de la machine.
Nous projetons d’investir le sujet, de se l’approprier entièrement et de le réinterpréter en recréant, à partir cette thématique de la machine et l’art cinétique, une mise en scène typographique.
Ainsi à partir d’objets du quotidien et dans un registre ludique, à la manière des machines infernales créées par les personnages cartoon de Tex Avery, nous intègrons le texte d’information de l’exposition dans un processus mécanique absurde et inutile, sorte de critique joyeuse, pied de nez bricolé au progressisme dominant de notre société.

La référence la plus proche de cette intention est le duo d’artistes suisses Peter Fischli (1952) et David Weiss (1946) qui, dans leur vidéo « THE WAY THINGS GO » (Le cours des choses), proposent un étalage fascinant d’objets du quotidien parmi lesquels des théières, des pneus, des seaux ou encore des ballons, se percutant, et provoquant des réactions en chaîne absurdes amplifiées par des effets d’explosions et de collisions. Nous proposons un dispositif analogue, qui, dans son processus, servira à mettre en exergue les éléments importants de la communication (titre, date, lieu). Celui-ci sera au final photographié et reproduit sur les différentes déclinaisons de la communication.

Le mécanisme sera fixe sur le support (photo) mais le mouvement sera recréé dans l’imaginaire de la personne qui suit le déroulement des actions possibles. Teintée d’absurde, l’affiche délivre ainsi un système mécanique de jouets et d’objets usuels, en boucle, en équilibre incertain, précaire, ou le moindre incident, en n’importe quel point, déclenche en cascade un enchainement d’évènement improbables…

keywords : mouvement / collision / le temps / art cinétique / futilité / système complexe / jeu / course-poursuite